Critique facile

la critique facile


Une lettre, deux lettres, trois lettres…, une syllabe, deux syllabes ,trois syllabes…, un mot, deux mots, trois mots…, une phrase, deux phrases…, un chapitre,deux chapitres…, un livre, deux livres…


Les nouvelles et les romans défilent, les personnages et les paysages s’effacent peu à peu pour faire place aux émotions, au regard critique, passionné, et parfois acerbe du lecteur.



Un livre, quel qu’il soit n’est, à la base ni bon ni mauvais. Que l’on soit simple amateur, critique reconnu ou expert du monde littéraire, lorsque l’on porte un jugement sur un livre, ce ne peut-être de manière juste et impartiale car le livre agit directement sur notre perception émotionnelle des choses qui varie d’ailleurs selon le contexte.


Ainsi nous ne percevrons pas un livre de la même manière selon notre humeur, le contexte familial, moral, selon nos affinités religieuses, politiques ou philosophiques, notre sexe ou notre age.


La raison pour laquelle je tenais à préciser ceci, est que je me permets, de temps à autre, de donner mon avis sur tels ou tels ouvrages. Je me suis ainsi surpris dernièrement, devant des amis, à critiquer très durement un livre, dont , quand bien même je le souhaiterai, je serai bien incapable d’en rédiger le quart… un comble.


Bref, tout comme toutes les critiques, que ce soit de livres, de films, ou d’art(s) en général, il faut les prendre à leur juste mesure, surtout quand elles proviennent de quelqu’un qui, il n’y a pas si longtemps, dévorait les “Picsou magasine” dans la salle d’attente de son dentiste.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

[...] Ces dernières semaines, j’ai eu l’occasion de me repaitre de quelques livres qui prenaient la poussière depuis quelques semaine déjà, ainsi que d’un roman que l’on m’a gracieusement prété et recommandé. Je tenais donc à partager mes impressions sur ces ouvrages, qui dans leur globalité m’ont plu, sauf… ( et là je me permet de conseiller aux personnes qui seraient susceptibles d’hurler au scandale de lire l’article précédent) … UN. [...]

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)