La malédiction de la cuvette

Malediction de la cuvette

Avant de débuter mon argumentation, je tiens à avertir le lecteur que cet article, de part sa retranscription de scènes douloureuses et traumatisantes peut heurter la sensibilité des âmes sensibles ou des victimes.

De nos jours, il est d’usage d’utiliser les toilettes afin de, selon Wikipédia, se soulager de ses déjections corporelles, bref en cas d’envies pressantes.

D’autre part, des ingénieurs, hommes et femmes de talent capables de créer toutes sortes d’outils plus ou moins utiles, dans un soucis permanent d’amélioration de l’hygiène humaine, ont créé les blocs désinfectants, appelés communément bloc WC.

Ces petits blocs bien pratiques au regard de la ménagère de moins de 50 ans, souvent composé de javel permettent d’agir, selon nos plus brillants publicitaires, en profondeur sur le tartre qui envahi nos pauvres sanitaires et les débarrassent également des vilaines bactéries qui les assaillent sans cesse tout en laissant une agréable odeur de : lavande, citron, vanille, menthe, rhum…euh je m’égare.

Bref ces blocs sont conçus pour détruire et éliminer sans sommations tous les éléments étrangers qui auraient l’imprudence de s’égarer en ce lieu sacré qu’est notre toilette, autrement appelé trône.

Maintenant je souhaiterai apporter votre attention sur un autre élément qui a son importance. En effet j’ai pu constater que bien souvent l’entretien des locaux publics ou privés (entreprises, etc…) était bien souvent à la charge d’agents d’entretien qui, à mon grand désarroi et à celui de bon nombre d’hommes comme vous le comprendrez par la suite, étaient des individus de sexe féminin.

Partant de ces deux constats , à savoir les blocs WC sont des armes redoutables et les agents d’entretien sont trop souvent des femmes, je peux enfin introduire le sujet de ma thèse à savoir le placement STRATÉGIQUE du bloc WC dans les toilettes.

Les fabricants et publicitaires effectuant la promotion des blocs WC, nous assomment littéralement de spots ou d’images nous démontrant l’efficacité de leur produit et insistent particulièrement sur le placement des dits-bloc au sein de nos WC comme l’illustre l’image suivante :

placement d'un bloc WC

Cette photographie parfaitement nette et explicite, qui nous offre la vue magnifique d’une toilette propre et brillante, débarrassée de toutes les méchantes bactéries, nous informe également sur la façon de placer ces fameux blocs.

Alors , est ce par simple ignorance de l’anatomie masculine, par pure vengeance contre les hommes ou par une soudaine pulsion sadique, que nos agents d’entretien du sexe féminin placent t’elles ces foutus blocs ICI :

toilette piégée

Ca brule ! BORDEL DE

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

MDR ! Toi aussi t’as des cicatrices ? :-)

Excellente thèse ! Enfin un débat sur un sujet primordial et qui intéresse toute la gente masculine !
Moi je dis : merci Loïc ! J’voterai pour toi aux prochaines déjections (heu…élections..pardon ;-)

Fonkymike > Aie :’( , c’est un complot je suis sur.

Ptit Vinz> Je savais que je pouvais compter sur toi ! je planifie une manif sur le champ !

Je suis sur que si tu leur explique le problème…. avec photos de tes blessures à l’appui… elles s’appliqueront pour bien placer le bloc la prochaine fois

Je crois que c’est l’excuse la plus loufoque que j’ai pu lire pour la sortir

C’est clair : “regardez j’ai mal là !”

M’enfin … ! (dixit : Lagaffe)
N.B : priere de ne pas ‘’arroser’’ le bloc sanitaire ! (technique qui ne concerne que les personnes de sexe masculin … quoique.)

on ne t a jamais dit de ne pas aller aux toilettes au bureau?!
(je compatis, ca a du faire tres mal)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)