Le patrimoine Lyonnais

les journées du patrimoines 2007

Le week-end dernier avec ma comparse et amie ou plutôt, car le terme est trop faible, devrai je dire ma gourou du tourisme Lyonnais, j’ai parcouru quelques hauts-lieux de la vie lyonnaise afin de profiter des ces fameuses journées du patrimoines.

Tout comme l’année précédente ou j’avais pu découvrir le 8eme arrondissement et l’oeuvre de Tony Garnier en parcourant le Musée Urbain Tony Garnier , j’ai eu cette année l’occasion de visiter ;

L’Hotel des ventes et ses fameuses ventes aux enchères d’objets rares ou anciens, j’ai par la même occasion découvert des appareils pour le moins étranges, permettant de reconstituer une image en 3 dimensions à partir de deux photographies, communément appelés des stéréographes.

L’Hôtel Dieu qui fleure bon l’hôpital d’antan (comprenne qui pourra), où l’on se surprend à se questionner sur le style architectural de la chapelle et à apprécier les petites places au soleil, où l’on on peut également découvrir des appareils de radiologies que l’on pourrait facilement confondre avec l’armoire en chêne massif de sa grand-mère.

Mais aussi l’Hotel Dieu tel qu’il est lorsque l’on sort du circuit touristique par inadvertance et se perd dans les méandres des arrières-cours ; un immeuble insalubre où l’enduit mural se détache en large plaque des murs et des plafonds, où les portes métalliques rouillées peinent à s’ouvrir.

(Et egalement l’Hotel Dieu ou l’on peut rencontrer des guides anglophones spécialisés dans l’accompagnement de salariés de l’industrie pharmaceutique…)

Le théâtre des Célestins, avec sa superbe salle et ses nombreux balcons, ses fameux sièges adaptés à la morphologies des premiers pygmées Lyonnais et ses coulisses où se montent et se démontent les décors des nombreuses pièces qui se jouent en ce magnifique lieu.

l’Hôtel de ville, et son majestueux décor, digne d’un petit Versaille, où le Maire , tel un Roy en son domaine, a aménagé son bureau de travail dans un style des plus contemporains.

En résumé, une visite fort agréable, en charmante compagnie, dans une ville qui une fois encore nous à dévoiler quelques uns de ses petits secrets qui ont d’ailleurs alimenté nos conversations de fin de journée à la terrasse du Broc’ Bar en compagnie de Chris ?


[album photo]

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il faut bien que je la rentabilise cette pancarte “follow me, if you wanna see” ;p

Les Célestins, c’est joli à visiter, mais faut surtout pas y aller pour un spectacle: depuis l’ouverture de la salle rénovée, c’est inconfortable au possible.

Mais c’est qu’il nous ferait presk aimer cette bonne vieille Lugdunum toute polluée le bougre ! Et au passage j’en profite pour faire une ptite remarque concernant tes photos : y manquerait po gd chose sur certaines pour être de vrais photos artistiques ! Bravo mon gars ! ;-)

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)