La pierre de l’entrée

Il est des écrits, des ouvrages étranges, qui vous marquent sans raisons apparente et dont la vision de la couverture, le contact du papier sur la peau et l’idée même d’en poursuivre la lecture vous plongent dans une sorte de béatitude idiote vous coupant net de la réalité. Cette impression je l’ai quelque fois vécue tout au long de mes lectures, mais je me suis rarement senti aussi proche d’un livre, quoique le mot livre ici ne me semble pas être le mot qui conviendrait; trop concret, trop matériel...

Haruki Murakami est un auteur qui vient de se faire une place conséquente dans mon univers, dans ma bulle, et qui a su capter ma curiosité, me surprendre et me passionner. L’ami qui m’a offert Kafka sur le rivage se doutait-il qu’il allait me plonger dans un univers curieux qui franchirai les barrières de la compréhension et du froid pragmatisme pour frapper l’imagination et se nourrir de notre étonnement ? Après coup, oui, je pense qu’il en était conscient et je ne saurai l’en remercier assez.

Kafka sur le rivage n’est pas un roman dont il faut essayer de comprendre la logique ou le sens, il faut le laisser nous bercer et nous immerger dans son univers déroutant, cette leçon de vie, ce parcours initiatique déroutant où les choses concrètes perdent leurs formes et, où le hasard et le rêve n’ont étrangement jamais étaient aussi palpables.

Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Namasté /o :-)
Content que ça t’ai plus !! (je m’en doutait un mini peu o;-p)

J’en ai d’autre de lui (en format poche) si tu es intéressé pour une autre escapade dans un monde onirique-réel aux croisées des légendes et de nos questionnement métaphysiques (O_o’) : – Chronique de l’oiseau à ressort – Les amants du Spoutnik

A+ch !

Je me suis déjà acheté quelques uns de ces livres ;)

Je te sens au moins aussi productif que moi !
Ah la fraternite dans les moments difficiles !

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)